Lenteurs avec Browsersync et Local by Flywheel

J’ai récemment intégré Gulp à mon workflow de développement de sites WordPress. Si vous ne connaissez pas Gulp, il s’agit d’un task runner, un automatiseur de tâches qui permet donc d’effectuer des actions sur des fichiers.

Dans le cadre du développement web, on peut faire beaucoup de choses : compilation de fichiers SASS en CSS, minification de fichiers CSS et/ou JavaScript, optimisation des images, etc. et ainsi gagner énormément de temps.

Dans mon cas, j’utilise Local by Flywheel qui est un outil très pratique pour développer des sites WordPress en local. J’ai donc ajouté Gulp avec uniquement la compilation des fichiers SASS et Browsersync. Cet outil permet de lancer le rafraîchissement automatique des fichiers lors de l’enregistrement, plus besoin d’utiliser F5 pour mettre à jour l’affichage ! Mais lors de la mise en place, petite déception : le rechargement des styles fonctionne bien mais lorsque je modifie les fichiers PHP, le temps de rafraîchissement est très long…

Après quelques recherches, il s’agit d’un conflit au niveau de la gestion des DNS. Pour retrouver un comportement normal, il faut activer l’IPV6 dans Local. Pour cela, rendez-vous dans le menu préférences > avancés et activez l’option (dans mon cas, elle s’appelle IPV6 Loopback).

Option IPV6 dans les réglages de Local by Flywheel

Une fois le comportement normal de Browsersync retrouvé, c’est plutôt bluffant de par la rapidité de la mise à jour et c’est un confort dont vous aurez du mal à me passer.

Source : https://localbyflywheel.com